Samedi 20/10 compétition « Le Green de l’Espoir » : scramble à 2 au profit de la lutte contre la mucoviscidose

Chères amies golfeuses, Chers amis golfeurs,

Nous sommes cinq étudiants de l’IUT de Tarbes et nous organisons une compétition de golf pour l’association Vaincre la Mucoviscidose.

Cet événement que nous organisons compte pour la validation de notre diplôme universitaire.

Pour ce faire, nous vous convions à la compétition Green de l’espoir, au profit de Vaincre la Mucoviscidose, qui aura lieu au golf de l’Hippodrome  le samedi 20 octobre 2018.

Le Green de l’espoir est une des manifestations phares de Vaincre la Mucoviscidose, qui permet à l’association d’aller toujours plus loin pour répondre à ses principales missions :

  • Guérir, en finançant des projets de recherche,
  • Améliorer la qualité de vie des patients
  • Soigner, en améliorant la qualité des soins
  • Informer et sensibiliser

Nous avons rejoint la lutte contre la mucoviscidose*, cause qui nous tient à cœur, et ainsi soutenir le développement des actions de l’association.

La Fédération Française de Golf est très engagée dans ce combat pour la vie et soutient le Green de l’espoir depuis son origine.

Chaque année, le Green de l’espoir permet de collecter près de 400 000 €.

C’est une compétition sous la formule Scramble à 2, dont le droit d’inscription est fixé à 20 € pour les adultes et à 12 € pour les juniors.

L’intégralité des droits de jeu sera reversée à l’association de lutte contre la mucoviscidose.

La 1ère équipe gagnante (en NET) de chaque compétition régionale sera conviée à la finale nationale qui se déroulera le 13 et 14 octobre 2019 au golf de Quéven (Bretagne).

Nous comptons sur vous pour venir nombreux !

Rejoignez-nous pour ce beau combat, nous comptons sur vous !

Bien sincèrement,

 

CARBONNEL Dylan, LALANNE Bastien, FOUQUET Pierre, LATGE Chloé, MAREY Madelaine.

* La mucoviscidose est la maladie génétique grave la plus fréquente de l’enfance. Elle se traduit par une dégradation irréversible des poumons et par des troubles digestifs permanents et sévères. Aujourd’hui on ne guérit pas de la mucoviscidose et l’âge médian des décès est de 31 ans.